Faites un suivi de votre statut VIH,
et faites-vous dépister!



Nous pouvons vous aider à trouver un endroit où vous faire dépister ou à vous procurer un autotest!



Faites un autotest! Faites-vous dépister



Visionnez notre campagne vidéo

Site in het Nederlands

Pourquoi se faire dépister ?

Se faire dépister pour le VIH reste encore pour beaucoup d’homosexuels une démarche difficile à faire. Connaître votre état de santé est pourtant quelque chose d’important, non seulement pour vous, mais pour vos partenaires.

Un dépistage régulier du VIH vous apporte une certitude en ce qui concerne votre santé. En faisant vous-même le suivi de votre statut sérologique, vous vous sentirez mieux dans votre peau. Cela se sent, et cela se voit. Mais c’est aussi important pour votre/vos partenaire(s) sexuel(s). Celui qui connaît son statut permet aussi à ceux avec qui il a des relations sexuelles d’en profiter. Les partenaires qui connaissent leur statut sérologique constituent un premier maillon important dans la lutte pour réduire le nombre d’infections par le VIH.

Les derniers chiffres indiquent qu’1 homosexuel sur 20 est infecté par le VIH, et il s’agit probablement d’une sous-estimation du nombre réel. 24 % des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes ne connaissent par ailleurs pas leur statut sérologique - or ce groupe est responsable d’environ 90 % des nouvelles infections.

Commencer à faire un suivi de votre statut VIH est donc un choix important pour vous, ainsi que pour votre entourage. La province du Brabant flamand et la Holebihuis du Brabant flamand souhaitent, en collaboration avec nos partenaires, vous guider afin que vous puissiez aujourd’hui faire ce choix. Cette campagne de dépistage du VIH a pour but de vous aider à franchir ce pas, et vous offre pour cela un test facile à faire à partir d’un échantillon de salive.

Informations générales concernant les tests de dépistage

Se faire régulièrement dépister est une bonne habitude. Les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes représentent un petit groupe de personnes qui, d’un point de vue statistique, changent souvent de partenaires et ont des relations sexuelles (anales ou pas) considérées à risque.


Mais «régulièrement», qu’est-ce que cela signifie au juste pour vous?

Voici d'ores et déjà quelques règles pratiques:

- Faites-vous absolument dépister après un rapport à risque.

- Si vous avez moins de 10 partenaires sexuels par an, il est quand même conseillé de faire un test tous les 6 mois.

- Si vous avez plus de 10 partenaires différents par an, si vous avez des relations sexuelles sous l’influence de la drogue ou de l’alcool, si vous avez récemment reçu un diagnostic de MST ou avez eu des relations anales non protégées (sans préservatif), mieux vaut vous faire tester un peu plus souvent. En allant passer un test tous les 3 mois, vous resterez informé de votre statut sérologique.

Vous pouvez vous adresser à différents endroits pour un test de dépistage.

Dans cette campagne de dépistage, on utilise un test effectué à partir d’un échantillon de salive. Vous pouvez vous-même commander en ligne le kit de dépistage et ce, tout à fait gratuitement.

Votre médecin peut également effectuer un test de dépistage du VIH, ainsi que des MST. Il prélève dans ce cas un échantillon de sang, et au bout de quelques jours, vous aurez déjà le résultat. Mais vous pouvez aussi vous rendre dans un Centre de Référence Sida, il y en a dans toutes les provinces de Flandre. Ces centres offrent du soutien aux personnes qui demandent un test de dépistage du VIH ou des MST. Vous pouvez en outre vous adresser à eux pour un soutien médical et psychosocial supplémentaire.

Sur le site Internet de Sensoa, www.mannenseks.be, vous trouverez un aperçu complet des différentes méthodes de dépistage ainsi que des endroits où vous pouvez vous adresser pour un dépistage du VIH ou des MST.

Votre test est positif? Que faire maintenant?

En cas de résultat positif à un test de salive, vous serez aiguillé vers le Centre de Référence Sida (NL) de l’UZ Leuven afin de confirmer le résultat via un test sanguin.

Si votre test sanguin est également positif, vous devrez alors apprendre à vivre avec le VIH. Le VIH est une maladie chronique, et vous aurez probablement beaucoup de questions à ce sujet. Comment cela va-t-il se passer au niveau santé, qu’en sera-t-il de la médication, … ? Dans le Centre de Référence Sida, une équipe spécialisée est prête à vous apporter tout le soutien nécessaire. Ils continueront d’assurer votre suivi au niveau médical afin de limiter l’impact sur votre santé. On accorde en effet beaucoup d’importance au suivi des personnes ayant reçu un diagnostic de VIH. Vous pouvez également vous adresser au Centre de Référence Sida pour demander un soutien psychosocial.

Sensoa Positief vous met en contact avec d’autres gens qui partagent votre sort : ils savent ce que vous traversez et sont là pour vous écouter, parler ou vous donner des conseils. Sensoa Positief rassemble aussi toutes les informations disponibles sur leur site Internet www.levenmethiv.be.

Envie de faire le test vous-même? C’est possible!

Découvrez Swab 2 know

L’Institut de Médicine tropicale d’Anvers a mis au point un test qui se fait à partir d’un échantillon de votre salive. Ce test Swab2Know est un moyen facile pour faire vous-même le suivi de votre statut VIH. Vous commandez un kit de dépistage gratuit en ligne, et celui-ci vous sera envoyé discrètement chez vous. Vous pourrez ensuite aller chercher les résultats sur le site Internet.

Une fois les résultats du test obtenus, vous serez également suivi et aiguillé vers les bonnes personnes. Un soutien médical et psychosocial supplémentaire est en effet assuré par le Centre de Référence Sida de l’UZ Leuven. Quelques mois plus tard, vous recevrez en outre un rappel pour un nouveau test.

La province du Brabant flamand et la Holebihuis du Brabant flamand veulent faire en sorte que plus de gens se fassent dépister et suivre régulièrement, et vous offrent donc ce test gratuitement.

 

Allez sur swab2know.be

Allez sur itg.be